Posté le par dans la catégorie Vie de l'agence.

DSC_3608Qui êtes-vous ?
Je suis Anne-Sophie Roux, la fondatrice et la directrice de l’agence Noir Ivoire depuis 7 ans. Noir Ivoire est une agence de communication globale qui travaille avec des experts sur-mesure par type de projet.

Quel est votre parcours personnel et professionnel ?
J’ai étudié dans une école de commerce parisienne. Dans le cadre d’un stage, j’ai pris une année sabbatique pour étudier et comprendre la culture et le marché international. Suite à ce projet, j’ai eu mon diplôme et ai vécu 6 années à l’étranger dans de nombreux pays (Europe de l’est, Afrique, USA, Amérique Latine) : j’ai réalisé des stages, « petits boulots « et j’ai travaillé 3 ans pour une entreprise espagnole pour laquelle j’étais missionnée dans l’élaboration de reportages économiques : Nous avions l’habitude de créer notre « petite entreprise » dans ces différents pays. Puis j’ai décidé de rentrer en France pour créer ma « propre entreprise ».

Comment êtes-vous tombée dans le domaine de la communication ?
En réalisant ces reportages économiques, nous devions vendre et travailler le rendu de l’espace publicitaire : j’ai compris que le graphisme, la créativité, le message de la communication d’une entreprise étaient fondamentales pour cibler et convaincre ses consommateurs.

En quoi consiste exactement votre métier ?
Mon métier est de trouver des projets de communication d’envergure auprès des responsables marketing et de communication dans les secteurs du luxe, de la beauté, dermo-cosmétique/pharma, générique et culturel. Mon second rôle est de constituer les équipes sur mesure pour chaque projet et de piloter les équipes créatives avec des chefs de projets dédiés.

Qu’aimez-vous le plus et le moins dans votre métier ?
Ce que j’aime le plus est de satisfaire le client et les équipes de travail, je suis ainsi fière et satisfaite. Ce que j’aime le moins est de travailler sur des projets qui ne verront pas forcément le jour, ceci pour des raisons extérieures à nous et dûs aux aléas du marché car notre investissment dans le travail est toujours de taille.

Votre métier est-il plus dans le conseil ou l’opérationnel ?
Mon métier est davantage dans l’opérationnel et je travaille avec de nombreux consultants afin d’avoir une approche globale pour le client.

De quelle manière travaillez-vous ? Avec qui ?
Je travaille de façon confidentielle et très régulièrement avec les mêmes partenaires en qui j’ai confiance et qui me font également confiance : J’ai créé une « pépinière de talents » que je continue de faire éclore en fonction de l’ampleur du projet et de la demande du client.

Qu’est-ce que vous faites pour les entreprises ?
Nous répondons tout autant aux attentes stratégiques de la marque qu’opérationnelles : nous intervenons donc sur la stratégie et le positionnement de la marque ainsi que tous les supports de communication nécessaires au développement et à la notoriété de la marque ; site internet, digital, print, event, street marketing, films, vidéos, scénos, packs, photos, conception rédaction, impression, fabrication…

Quelle est votre valeur ajoutée ?
Ma valeur ajoutée est de faire correspondre et d’ajuster les attentes du client avec celles des équipes créatives.

Votre démarche est-elle différente suivant les secteurs ?
Ma démarche est différente en fonction des différents secteurs car un client dans le luxe n’aura pas les mêmes attentes qu’un client en pharmacie , le discours n’est pas le même, les attentes sont différentes, les solutions sont uniques par secteur. Ce qui est en revanche intéressant est de se nourrir des différents secteurs pour davantage s’adapter et trouver la solution sur-mesure pour le secteur concerné.

Certains secteurs ont-ils des spécificités en terme de communication ?
Oui, les secteurs pharmaceutiques son très codés, les secteurs corporate sont très institutionnels avec une « pointe de créativité », la beauté et le luxe peuvent avoir des exigences moins chartées, et le culturel par définition appelle à un renouveau de créativité.

Citez trois réalisations dont vous êtes particulièrement fière ?
L’ouvrage que nous venons de réaliser pour Jaeger-LeCoultre, le livre est magnifique, il reprend les collections de montres les plus emblématiques et innovantes de la marque. La campagne HSBC pour le digipass professionnel où nous avons réalisé une dizaine de shoots ainsi que la réalisation et  l’envoi de 80 000 mailings et boîtiers créatifs. enfin une très belle opération de street marketing pour la marque UCPA.

Le web a-t-il changé votre manière de travailler ?
Le web a totalement changé ma manière de travailler car les échanges avec les clients, les prospects et les équipes de travail se font essentiellement par mail.
Le web permet de cibler et de comprendre efficacement une marque (si le site est en lien avec les attentes de la marque..), le web permet de façon intrisèque d’être bien référencée en tant qu’agence si bon référencement il y a !

Quels conseils donnez-vous à ceux qui veulent se lancer dans la communication ?
Le conseil que je donne est de toujours y croire quelles que soient les étapes à franchir pour y arriver, d’écouter ses convictions et ses choix, et travailler avec les clients et les prestataires en qui l’on a confiance et bien sûr ne jamais hésiter à déléguer lorsqu’il est nécessaire de le faire.

Répondre

  • non publié